Yazd

Yazd est capital de la province de Yazd altitude : 1240 m, et habitants : 550,904 (2011) Située au central de l’Iran, Yazd est la plaque tournante des routes caravanières qui reliaient Esfahan, Kerman, Shiraz, Mashhad et, plus loin, l’Asie centrale, l’Inde et l’Irak. Carrefour des commerces et des voyages, Yazd est aussi à la croisée de deux mondes : installée dans le piémont d’une haute chaine montagneuse, d’où elle tire son eau par des qanâts, elle est aussi en bordure du désert du Kavir, une mer de sable et de limon sale. Fiancée du désert, cite de solitude, Yazd fut un refuge des zoroastriens, un asile des soufis et des savants, une ville de piète et de foi. L’histoire ancienne de la ville est mal connue : on la dit avoir été fondée par Alexandre le Grand au ~IVe s., alors que d’autres opinions font remonter sa fondation au roi Sassanide Yazdgerd Ier (399-421). On l’appela longtemps « la prison d’Alexandre » : selon une légende, le conquérant grec y aurait emprisonne des dignitaires achéménides qui auraient construit le coite après le départ d’Alexandre. En Yazd vous pouvez visiter : Temple du Feu, Tours du Silence, Constructions en contrebas des Dakhmehs, Mosquée du Vendredi, Portail Amir Chaqmaq, Couple du mausolee de Rokn od- Din, Maison Lariha, Couple et salle du pavillon de Bagh-e Dowlatabad, et la campagne la plus importante de Yazd sont Meybod, Abarkouh, Mehriz, Taft, Saryazd,